Divers

L’évolution dans la perfection est pareille à une pierre angulaire, une fois ébranlée, l’édifice s’écroule.
Si tu te sauves, tu auras tout sauvé. Si tu te détruis toi-même, tu auras à jamais tout détruit.
L’arbre qui croît sur le chemin a du mal à préserver son fruit.
Qui ferme les yeux pour ne pas voir le soleil, ne le voit pas, mais le soleil le voit.
Donne-moi l’amour qui bannit la peur et change tout en grâce.
Nous bâtissons lentement, et détruisons vite. Dieu bâtit vite, et détruit lentement.
Le château élevé et prestigieux n’est qu’un amas de petites pierres.
L’arbre fleuri dégage plus de senteur et de parfum au souffle des vents.
Si tu es riche, la patrie a besoin de tes deniers, si tu es pauvre, prodigue tes écrits, tes prières et tes paroles.
Notre vie est pareille à une fleur dont les pétales s’effeuillent de jour en jour.
Tant que le bois conserve l’humidité, il ne brûle pas, mais fume.
La plume plantée dans la chaux, le vent ne l’emporte pas vers le haut.
La vie est une école où le disciple apprend ce qu’il ignore, complète ce qu’il sait, et se remémore de ce qu’il a oublié.
La bonne intention donne une valeur aux choses les plus simples.
La langue traduit la pensée.
L’arbre, une fois ses bas rameaux élagués, croît et pousse plus haut.