Maladies psychiques et mentales

Hôpital psychiatrique de la Croix

                Fondé en 1930, c’est l’un des plus importants projets qui incarne l’objectif inhérent à la congrégation et son caractère spécifique. Les soins y sont prodigués à tous les patients de toutes confessions et nationalités, s’identifiant à la source qui ne demande pas à l’assoiffé son origine, selon la recommandation du Fondateur.

                Après sa fondation en 1930, l’hôpital continue à se modifier et à évoluer et se transforme le 5 février 1951 en un hôpital psychiatrique suite à sa reconnaissance officielle par le gouvernement libanais. À partir de ce moment, Abouna Yaacoub sépare les vieillards, les handicapés et les prêtres des malades mentaux et les envoie aux institutions conçues spécialement pour eux. L’Hôpital Psychiatrique de la Croix abrite aujourd’hui mille malades dont 54% sont non-chrétiens. Il est l’un des plus grands hôpitaux au Moyen-Orient.

                Le développement des modes de traitement à l’hôpital s’est effectué en parallèle avec celui des pays occidentaux. L’hôpital de la Croix fournit les activités éducatives et académiques: Étant un hôpital universitaire académique, il assure aux étudiants et travailleurs dans le domaine de la santé, des stages de formation et un apprentissage académique dans le domaine de la santé mentale. À noter que l’hôpital décerne à ceux qui le souhaitent le diplôme du Conseil Arabe de Psychiatrie dans le cadre du programme du Conseil pour les spécialisations médicales. Il octroie en outre un diplôme universitaire en thérapie comportementale et cognitive, et de trouble des conduites alimentaires, en collaboration avec l’Université Saint-Joseph et les universités de France. À l’heure actuelle, il y a un jumelage entre l’Hôpital de la Croix, l’Hôpital « Sainte-Anne » et le Centre hospitalier Intercommunal de Toulon pour enfants malades mentaux en France.

                A noter que l’Hôpital a ouvert un service de radiologie et un laboratoire pour venir en aide aux malades nécessiteux. Elle publie aussi, deux fois par an, le magazine «Assabil» en arabe, français et anglais, à travers lequel plusieurs sujets scientifiques, médicaux et sociaux sont traités. Comme elle organise chaque année un congrès qui rassemble les meilleurs médecins du Liban et de l’étranger.

                La Direction organise des activités spirituelles et de loisirs importants pour les malades et pour le personnel soignant.

Pour plus d’informations : www.hopitalpsychiatriquedelacroix.org.lb