Hôpital des Sœurs de la Croix – Deir el-Qamar

                En 1932, Abouna Yaacoub choisit une colline particulière sur laquelle il érige une haute croix. En 1933, il construit à Deir el-Qamar, une institution pour toute sorte de maladies chroniques pour les vieillards, les filles handicapées physiquement et mentalement…. En 1937, l’institution s’élargit pour comprendre un pensionnat pour orphelines à qui on assure, les études primaire et technique.

                L’orphelinat demeure adjacent à l’institution jusqu’en 1971, lorsque les filles sont transférées à Broummana. Il en résulte davantage d’espace pour les malades. Durant la guerre libanaise de 1975, l’un des bâtiments fait office d’hôpital de terrain. En 1998, la congrégation décide de fermer l’hôpital, alors que les simples cas d’urgence sont toujours admis au dispensaire. L’institution poursuit sa mission avec les filles handicapées; elle développe les bâtiments grâce aux aides et modernise la physiothérapie, l’art-thérapie et l’ergothérapie. Parallèlement au service à l’intérieur de l’hôpital, les Sœurs assurent le catéchisme à l’école publique et préparent les élèves à la première communion.